• Stay

Ça s'est passé en novembre 1916

Découvrez les évènement marquants du mois de novembre 1916 :

► Recensement des chiens de races bergères ou croisés susceptibles d'être utilisés pour la Défense nationale. 11 propriétaires répondent au questionnaire. 15 chiens ont été retenus.

Journée nationale des orphelins de guerre à Pontoise. La Ville a réussi à récolter 418,05F.

► Afin d'assurer aux usines productrices d'engins de guerre les prévisions de charbon nécessaires, l'Etat met en place une réduction de l'éclairage public. Cette mesure s'applique aux particuliers et aux commerçants. Après 18h, les magasins de vente et d'exposition ne sont pas éclairés au gaz, à l'électricité, au pétrole ou à l'essence, sauf les samedis, les veilles des jours fériés, les jours de foires et de marchés. Les restaurants ferment chaque jour à 21h30. Les théâtres, salles de concerts, music-halls et cinémas sont quant à eux fermés un jour par semaine. Les magasins d'alimentation (à l'exception des pâtisseries, confiseries et maisons de thé), les pharmacies, les salons de coiffure, les débits de tabac, les kiosques à journaux sont eux aussi touchés par la restriction d'électricité et ne sont plus éclairés après 21h30.

► La Ville de Pontoise est l'une des premières villes de France à s'intéresser au nouveau système de sténographie phonétique créé par Emile Duployé et décrit par Victor-Hugo comme étant l'écriture populaire du XXème siècle.

Revivez en images le quotidien des Pontoisiens de l'époque :

 

 

 

 

 

  • Illustration représentant la journée des orphelins de guerre de novembre 1916 (Fonds privé)

 

 

Hôtel de Ville

2, rue Victor-Hugo
95 300 Pontoise
Tél. 01 34 43 34 43

Lundi, mardi, mercredi : 8h45-17h
Jeudi : 14h-17h
Vendredi : 8h45-16h30
Samedi : 8h45-12h15

Lettre d'information