• Stay

Ça s'est passé en mai 1915

Découvrez les évènement marquants du mois d'avril 1915 :

  • Le chemin de Saint-Martin devient avenue du Général Gabriel-Delarue, en hommage à l'homme né à Pontoise le 12 août 1852 et assassiné le 20 mars 1915.

Son père, ancien principal du collège de Pontoise et son frère, le Général René-Delarue, commandant de corps d'armée, sont tous deux originaires de Pontoise. Son frère a par ailleurs été à l'initiative d'une caserne de cavalerie à Pontoise (le futur quartier Bossut).

  • En avril 1915, la Ville de Pontoise compte 282 réfugiés civils et militaires sur son territoire. 50 d'entre eux ont réussi à trouver un emploi dans la commune mais la majorité, soit 232 réfugiés, restent inactifs.

Sur l'ensemble des réfugiés de la ville, 138 d'entre eux reçoivent une allocation leur permettant de subvenir à leurs besoins.

  • Les travaux du quartier Bossut s'achèvent. Il est désormais prêt à accueillir la cavalerie.

Ce nouveau quartier comporte :

  • cinq corps de bâtiments, qui serviront de logement aux cavaliers ;
  • un grand couloir sur un rez de chaussé et un étage qui desservent 6 vastes chambres contenant chacune 16 hommes ;
  • le bureau du maréchal des logis ;
  • un magasin d'habillement ;
  • les chambres des sous-officiers ;
  • une salle de correspondance ;
  • une salle pour les malades ;
  • une infirmerie ;
  • une infirmerie vétérinaire ;
  • une maréchalerie.

Revivez en images le quotidien des Pontoisiens de l'époque.

Carte postale datant de 1915 (Fonds Mathieu) illustrant le quartier Bossut, transformé en hôpital militaire
Tickets de pain pour les militaires en permission distribués en mai 1915 (Archives municipales)

Hôtel de Ville

2, rue Victor-Hugo
95 300 Pontoise
Tél. 01 34 43 34 43

Lundi, mardi, mercredi : 8h45-17h
Jeudi : 14h-17h
Vendredi : 8h45-16h30
Samedi : 8h45-12h15

Lettre d'information

randomness