• Stay

Promenade au coeur du Jardin de la ville

Jardin de la Ville

Le Jardin de la ville actuel reprend le tracé d’un jardin d’agrément créé au XVIIIe siècle par M. Le Vasseur de Verville, contrôleur des finances de la Maison du Roi. La Ville de Pontoise en fait acquisition par un acte notarié datant du 24 septembre 1820 par réquisition de jardins privés.

Les bâtiments et les jardins désignés sont ainsi décrits : “[...] un petit jardin en bas de la terrasse ayant son entrée par la rue Saint Jacques, une autre terrasse descendant sur la  petite rue Saint -Jacques [...], un grand jardin de forme irrégulière contenant environ deux hectares cinquante-cinq ares, planté d’arbres d’agrément, bosquets et charmilles et partie en arbres fruitiers [...], une portion des anciens fossés de la ville [...].

Sont aussi inclus les bancs, statues, et deux gros orangers qui garnissent le jardin, ainsi que les matériaux de moellon. Le “grand jardin de forme irrégulière” sera ouvert la même année. Très vite, le Maire publie un premier arrêté réglementant l’accès du lieu.

Ce sera le premier des neuf règlements édictés jusqu’à ce jour, le dernier datant de 1997. Retour sur les règlements de ce lieu de promenade et de flânerie.

La réglementation au fil des années

Le règlement de police des Jardins de la ville du 15 mai 1822 édicte les conditions d’accès et d’ouverture du jardin. Notamment, les heures d’ouverture sont réservées aux dimanches et fêtes de 12h à 22h.

Les jeux d’enfants sont strictement réglementés et réservés à des endroits appropriés. Des vêtements propres et décents sont exigés pour entrer dans les lieux ; les habits de travail étant interdits.

En 1823, le Maire élargit la réglementation et prévoit l’accès des jardins aux propriétaires riverains par des baux ou concessions de 9 ans payables annuellement.

Le Pontoisien qui se promène dans les jardins peut profiter d’un orchestre de 7 musiciens (3 violons, 1 basse, 1 contrebasse, 1 trombone, 1 flûte) les dimanches et  jours de fête à partir de 18h30.

En 1838, le nouveau règlement allège les conditions d’ouverture et d’accès aux jardins. Il permet cette fois une ouverture quotidienne de 9h à 21h, sauf au moment des fêtes où la fermeture n’aura lieu qu’à  23h.

Les règles de tenue sont assouplies puisque l’on peut pénétrer dans les jardins en habit de travail en dehors des dimanches, fêtes et cérémonies publiques. En pratique, ces règles ne seront pas respectées...

Les heures d’ouverture sont portées de 6h à 22h  entre mai et septembre (sauf dimanches et fêtes jusqu’à  23h), et du lever au coucher du soleil les autres mois de l’année dès 1842. L’heure de sortie est annoncée par le gardien au moyen de deux sonneries distantes l’une de l’autre d’un quart d’heure.

Un éclairage public est installé dans le jardin en 1844. À la même époque, il semble que l’état du jardin se soit dégradé, puisque le Conseil Municipal en fait mention dans ses  délibérations. D’importants travaux seront donc entrepris : remplacement de bancs, nouvelles plantations, etc. La responsabilité des parents est engagée, en cas de dégradations par leurs enfants mineurs.

La Ville entreprend de construire un kiosque à musique en 1887. L’Harmonie municipale pourra y donner ses concerts. La Seconde Guerre mondiale laisse le jardin sans grand entretien, et c’est seulement en 1947 que de nouveaux travaux d’envergure sont entrepris (réfection du bassin central).

En 1968, un projet de rénovation de grande ampleur est adopté et un contrat avec un paysagiste envisagé. L’entrée du jardin est restaurée. La dernière grande phase de rénovation remonte à 2002.

Archives municipales de Pontoise, cotes 1O230-237, 1M28, 1J111, 3M2

 

Règlement de police des Jardins de la ville
Plan des Jardins de la ville

Hôtel de Ville

2, rue Victor-Hugo
95 300 Pontoise
Tél. 01 34 43 34 43

Lundi, mardi, mercredi : 8h45-17h
Jeudi : 14h-17h
Vendredi : 8h45-16h30
Samedi : 8h45-12h15

Lettre d'information