• Stay

Les vitraux, trésors insoupçonnés

Vitrail Cathédrale Saint-Maclou par E.Didron

Le vitrail est un art particulièrement mis en exergue à Pontoise. En effet, en prenant le temps et en levant un peu la tête, vous pourrez découvrir des oeuvres uniques ornant la cathédrale Saint-Maclou et l’église Notre-Dame.

Ces superbes réalisations font partie du patrimoine historique de la commune.

Pontoise Infos vous propose d’en découvrir les plus belles compositions.

A la découverte

...des vitraux de Saint-Maclou

Les vitraux de la cathédrale datent pour les plus anciens du XVIème siècle et pour les plus récents du XXème siècle.

Les verrières emblématiques de la cathédrale sont situées dans le collatéral nord et plus particulièrement dans la chapelle de la Passion.

Deux vitraux datant de 1545 sont encore visibles. Malgré les outrages du  temps, ils sont dans un état de conservation exceptionnel.

Ces réalisations représentent des scènes du Nouveau et de l’Ancien Testament, dont la Crucifixion et le Chemin de Croix.

Leurs couleurs vives, leur luminosité et les expressions de leurs personnages sont tout à fait caractéristiques de l’art du vitrail de la Renaissance.

En 1840, la cathédrale Saint-Maclou est classée Monument Historique.

Au cours des années suivantes, plusieurs restaurations sont alors entreprises et les verrières laissées vides, notamment à cause des intempéries, sont remplacées.

Ces vitraux situés sur les bas-côtés de la cathédrale ont été réalisés en 1860 par de grands ateliers, tels que ceux d’Édouard Didron ou de Laurent Gsell. Ils évoquent l’histoire locale, comme "Le vœu de Pontoise" et la vie des Saints.

Au cours de la seconde guerre mondiale, les vitraux du chœur de la cathédrale sont à leur tour brisés.

Ils sont remplacés en 1955 par des verrières créées par Max Ingrand, l’un des plus grands créateurs du XXème siècle dans le domaine de l’art du verre et de  la  lumière.

... et des vitraux de Notre-Dame

Les vitraux de l’église Notre-Dame ont été réalisés dans l’atelier d’Ernest Haussaire à Lille entre 1901 et 1902.

Ils sont principalement dédiés à la Vierge et à l’histoire de l’église.

Les baies vitrées du bas-côté Nord relatent des scènes de la vie de Marie alors que les quatre baies du bas-côté Sud racontent quelques faits importants de l’histoire de la paroisse (construction de l’église, venue des rois de France à Pontoise, pèlerinages...).

Les vitraux des bas-côtés viennent de faire l’objet d’une restauration inscrite dans le cadre des travaux de rénovation de l’église actuellement en cours.

Vitrail Cathédrale Saint-Maclou par E.Didron
Vitrail Notre-Dame
Infos pratiques : 

L’art du vitrail prend son essor lors de la construction des  cathédrales gothiques au Moyen-Âge.

Dès cette époque, le maître-verrier utilise des pièces de verre  colorées, assemblées entre elles par du plomb.

Les méthodes de fabrication du vitrail se sont  enrichies au fil des siècles, particulièrement à la Renaissance (peinture sur verre,  grisaille*) puis se sont  renouvelées de la fin du XIXème au début du XXème siècle grâce aux innovations de l’Art Nouveau et de l’ Art Déco.

* Grisaille : couleur vitrifiable  apposée sur le morceau de verre, est appliquée à l’aide de divers pinceaux ou brosses. Grâce à la grisaille, le peintre-verrier indique des détails importants : traits des  visages, plis des drapés...

Hôtel de Ville

2, rue Victor-Hugo
95 300 Pontoise
Tél. 01 34 43 34 43

Lundi, mardi, mercredi : 8h45-17h
Jeudi : 14h-17h
Vendredi : 8h45-16h30
Samedi : 8h45-12h15

Lettre d'information

randomness