• Stay

Les loisirs sur l'Oise

L'Oise et l'île de Pothuis

Deux rivières traversent Pontoise, l’Oise et la Viosne. L’Oise prend sa source en Belgique, près de Chimay.

Depuis la forêt des Ardennes jusqu’à son embouchure avec la Seine à Conlans-Sainte-Honorine, elle parcourt 302 km.

Quant à la Viosne, elle prend  sa source dans la commune de Lierville (Oise) située à 27 km de Pontoise et se jette dans l’Oise en face du parc Saint-Martin.

La présence de ces cours d’eau a permis à la ville de prospérer économiquement depuis le Moyen-Âge, offrant en effet la possibilité de naviguer, de transporter des denrées par voie fluviale et de construire des moulins.

Depuis les deux derniers siècles, les berges de l’Oise sont devenues un lieu de plaisance, accueillant des activités nautiques.

Un lieu de pêche

Au Moyen-Âge, les rivières et leurs poissons sont une vraie manne pour les Pontoisiens. À cette époque, les meilleurs coins de pêche se situent à proximité des moulins car leurs biefs* forment dans la rivière un piège idéal pour les poissons.

Mais au grand dam des habitants, les seigneurs, propriétaires des moulins, se réservent à eux seuls ce droit de “pescherie“. Les Pontoisiens ne pouvaient donc jouir librement de la pêche et devaient  acheter ces denrées aux propriétaires.

Les droits seigneuriaux disparaissent à la Révolution et le droit de pêche est mis aux enchères par l’Etat: l’Oise est divisée en parcelles.

C’est alors que sur les rives de la Viosne s’établissent de nombreuses installations de pêcheurs pour lever du petit poisson mais  surtout de belles écrevisses. D’après les archives municipales, cinq familles vivent encore à Pontoise de cette pêche en 1900.

Un lieu de détente

Au XIXème siècle, l’eau devient synonyme de loisirs : baignades, régates, concours de pêche et de natation animent  les rivières de Pontoise. De nombreuses associations nautiques se créent et organisent des animations à l’exemple de la traversée à la nage de l’Oise.

En 1884, la Société Nautique de l’Oise installe ses garages quai de l’Oise. Cette association est de nos jours  toujours active et continue d’organiser des manifestations nautiques notamment autour de l’aviron.

Au cours du XXème siècle, la pêche devient un loisir à part  entière. C’est à cette époque que naquit la Société des Pêcheurs à la ligne de  Pontoise, qui prendra le nom de “la Goujonnaise“quelques années plus tard.

En 1922, cette société organise son premier concours qui rassemble 500 pêcheurs. Près de 100 ans plus tard, la Goujonnaise existe toujours, preuve de l’engouement indémodable des Pontoisiens pour la pêche.

Mais encore Au XXème siècle, Pontoise avait sa “plage“.

Les Pontoisiens louaient des barques au niveau du quai Eugène Turpin pour la promenade et la pêche. En face, le long de l’Ile du Pothuis étaient amarrés des petits yachts et sur l’Ile était implantée une guinguette qui se nommait “Le Pavillon Rose“.
Il fallait traverser l’Oise pour s’y rendre.

Équipe de la société nautique de l'Oise, Carte postale de 1900-1920
Embarcations sur l'Oise, Carte postale de 1900-1920
Pêche à la ligne au bord de l'Oise, Carte postale de 1900-1920
Infos pratiques : 

* Bief : canal de dérivation amenant l’eau à une machine hydraulique

Hôtel de Ville

2, rue Victor-Hugo
95 300 Pontoise
Tél. 01 34 43 34 43

Lundi, mardi, mercredi : 8h45-17h
Jeudi : 14h-17h
Vendredi : 8h45-16h30
Samedi : 8h45-12h15

Lettre d'information