Pontoise

Ville d'art et d'histoire
  • Stay

Histoire des écoles de Pontoise : l'école de l'Hermitage

Ecole de l'Hermitage

Le dimanche 19 mars 1939, jour de l’inauguration de la nouvelle école de l’Hermitage, il fait très froid. Le Ministre de l’Education nationale, M. Patrenôtre, n’a finalement pas pu se libérer, en raison du conflit qui couve.

Il est remplacé par son chef de cabinet et son secrétaire particulier. D’autres personnalités sont présentes. En effet, assistent également à la cérémonie le préfet, M. Billecard, le maire, M. Mulot, le député, M. Prachay, le vice-président du Conseil général, M. Guibert, ainsi que l’inspecteur d’académie, M. Rouault.

Au cours d’un “porto d’honneur”, le maire, entouré de ses convives, se félicite de la réalisation de ce projet, initié 32 ans auparavant. L’inauguration se poursuit par un banquet dans la salle des fêtes, dont le traiteur pontoisien Pelotte en est le chef d’orchestre.

La genèse du projet

Tout commence en 1907. Trois conseillers municipaux émettent l’idée de réaliser deux projets : la création d’un groupe scolaire dans le quartier de l’Hermitage et l’installation d’une crèche dans les bâtiments du presbytère Saint-Maclou, devenu propriété de la Ville en 1905, lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Seul le projet de l’école est retenu. Une commission se met alors en place l’année suivante en vue de réaliser ce chantier. Après avoir délimité le lieu de construction, les premiers terrains et maisons se trouvant sur l’emplacement choisi sont rachetés aux propriétaires, entre 1909 et 1914.

Le conseil municipal décidera, en 1913, que la nouvelle école sera mixte et qu’elle comprendra une section maternelle. Des plans sont établis, mais le projet sera suspendu pendant 15 ans, faute de financement et à cause du retard pris dans les expropriations des riverains, rue de l’Hermitage. En attendant, les maisons acquises par la Ville sont louées à des particuliers.

La construction de l’école

Un concours d’architecte est organisé en 1931 pour désigner le meilleur projet. Auguste Puret, architecte parisien, l’emporte. Ses plans sont donc ceux des futurs locaux de l’école.

En 1933, l’acquisition de l’ensemble des terrains nécessaires à la construction est achevée. Les travaux commencent en 1937. Le projet est plus ambitieux. Deux classes et une cantine scolaire sont rajoutées à la proposition initiale. Le groupe, ouvert deux ans plus tard, comprend deux classes de garçons, deux de filles et une classe maternelle.

Des logements sont alloués aux enseignants et au directeur. Très rapidement, les locaux se révèlent trop petits. Des travaux d’agrandissement voient le jour en 1953, avec l’aménagement de deux nouvelles classes. Une extension agrandit le groupe scolaire de l’Hermitage dans les années 60 par l’acquisition de classes préfabriquées jusqu’au dernier agrandissement en 1974.

Ecole de l'Hermitage
Article sur l'inauguration de l'école dans le journal
Menu de l'inauguration de l'école