Pontoise

Ville d'art et d'histoire
  • Stay

Antiquité

Les premières mentions de Pontoise sont deux documents romains, la table de Peutinger et l’itinéraire d’Antonin. Ces deux documents sont en quelque sorte des cartes routières de la Gaule gallo-romaine mentionnant les principales voies romaines et les villes qu’elles traversent.

Sur le territoire de la commune passe une voie romaine, probablement construite au premier siècle après Jésus Christ, la chaussée Jules César. Sur cet axe, qui va de Lutèce à Rothomagus (Paris à Rouen) se trouve Pontoise sous le nom de Briva Isara qui veut dire en gaulois pont (briva) et Isara qui voudrait dire "l’eau froide" dans une langue pré-celtique.

La présence d’un tel nom laisse supposer que la voie romaine reprend le tracé d’un chemin antérieur, qu’il existait à cet endroit un pont sur l’Oise et que, peut être, le site était occupé à la période gauloise. Pour l’instant, aucune donnée archéologique ne permet de confirmer ou d’infirmer cette série d’hypothèses.

La mention du toponyme, sur les documents antiques ainsi que plusieurs indices concordants (tracé de la voie romaine, découverte de tessons de céramique antique) permettait d’envisager la présence d’une ville gallo-romaine à Pontoise, située du côté du plateau Saint-Martin.

Une fouille et deux sondages archéologiques récents ont permis de mettre à jour des structures (murs, niveau de sol) datables du bas-empire (IVe et Ve siècles après J.C.).

Il reste à définir la nature de cette occupation : relais de poste, étape, villa, vicus, ou agglomération secondaire.Une campagne de prospection géophysique autour de la fouille et des sondages ont révélé la présence de nombreux vestiges enfouis. Il ne reste qu’à fouiller pour en connaître la fonction et la datation.

randomness